Travail et commerce

Evolution sur le marché du travail

Le nombre moyen de chômeurs a reculé à 5388 (-842) en Valais en 2018. Le taux de chômage cantonal a reculé à 3.1% (-0.5 pt). Le taux par région est de 1.1% (‑0.2 pt) dans le Haut-Valais, 3.8% (-0.8 pt) dans le Valais Central et 3.7% (-0.4 pt) dans le Bas-Valais. Le taux suisse a, quant à lui, reculé à 2.6% (-0.6 pt).

Evolution du chômage en Valais depuis 1991

Obligation d’annoncer les postes vacants

Depuis le 1er juillet 2018, les employeurs suisses ont l’obligation d’annoncer leurs postes vacants auprès des Offices régionaux de placement (ORP) suite à l’acceptation par le peuple suisse de l’initiative sur l'immigration de masse. Pendant les cinq jours ouvrables suivant l’annonce, les postes vacants soumis à l’obligation d’annonce peuvent être consultés uniquement par les demandeurs d’emploi inscrits auprès des ORP.  Cette obligation d'annonce concerne toutes les professions où le chômage est supérieur à 8%, soit principalement certaines professions de l’hôtellerie-restauration, de la construction et de l’agriculture. Pour faciliter le travail des employeurs, le SECO a mis en place la plateforme www.travail.swiss. Le Valais a organisé différentes séances pour les associations professionnelles et a également mis en ligne une page d’information destinée aux employeurs. Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a quadruplé pendant les six derniers mois de l’année par rapport à la même période de l’année dernière. Selon le SECO, un bilan significatif ne pourra toutefois être établi qu’en automne 2019.

Journées nationales CII 2018

La CII Valais a organisé les 29 et 30 novembre 2018 à Saillon les Journées nationales de la collaboration interinstitutionnelle (CII). Plus de cinquante personnes œuvrant au sein d’institutions actives dans les domaines de la sécurité sociale, de la formation, de l’intégration sur le marché du travail et de la migration ont participé à cette rencontre. Les coordinateurs et responsables CII cantonaux ont ainsi eu un aperçu des activités fédérales en matière de CII, pris connaissance de l’organisation de la CII Valais et échangé sur les bonnes pratiques transférables dans leur canton. La table ronde animée par les protagonistes valaisans en matière d’immigration a mis en évidence les défis en termes de ressources et de collaboration entre les services concernés. Le Valais, canton précurseur en matière de CII, a également présenté la mise en place en cours d’année de la Plateforme Transition 1 (T1), une structure destinée à détecter et soutenir les jeunes en rupture de formation afin de les aider à trouver un projet professionnel.