Mobilité, territoire et environnement

Mobilité, territoire et environnement

2018 : des étapes clés pour le futur

2018 a été marquée par des avancées majeures ancrant les ambitions du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement (DMTE) dans les notions d’efficience et de durabilité.

Le Concept cantonal de mobilité 2040 prévoit la mise en place d’une offre de mobilité moderne et durable. La mise en circulation progressive des trains à deux étages sur la ligne du Simplon améliore fortement le confort des voyageurs.

L’adoption du Plan directeur cantonal (PDc) permettra la mise en œuvre d’une politique pour un développement territorial global, durable, rationnel, équitable et cohérent.

La loi sur le Fonds FIGI et la stratégie immobilière qui le sous-tend s’inscrivent dans la volonté d’assurer un développement harmonieux et maîtrisé des infrastructures cantonales.

En novembre 2018, le Grand Conseil a adopté la loi sur le financement de la 3e correction du Rhône fixant ainsi la participation des communes et des tiers. L’estimation des coûts de R3 a fait l’objet de plusieurs expertises ou audits externes qui concluent à des coûts vraisemblables et proportionnés.

Avec l’inauguration du tunnel d’Eyholz en avril 2018, un nouveau tronçon de l’A9, d’une longueur de 4.23 kilomètres, a été mis en service. Tous les autres projets visant l’achèvement de l’autoroute sont en cours d’exécution.

La haute surveillance des communes en matière de droit public des constructions a notamment débouché sur un contrôle particulier de la commune de Bagnes avec, à la clé, un catalogue de mesures à mettre en place.

Concernant la gestion des dangers naturels, 2018 a mis à forte contribution la nouvelle section cours d’eau, géologie et dangers naturels, de même que le personnel d’entretien du réseau routier.

A fin 2018, 11’910 m2 de sols de jardins pollués au mercure répartis sur 40 parcelles ont été assainis dans les zones habitées de Viège et de Turtig/Rarogne.

La réorganisation du Service de la chasse, de la pêche et de la faune s'est achevée avec la création de la section administrative et la nomination d'un chef de secteur administratif.

Je remercie chaleureusement tous les collaborateurs du DMTE pour leur engagement sans faille.

 


Jacques Melly

Conseiller d’Etat