Rejets de chaleur

Un rejet de chaleur est de l'énergie non utilisée après avoir servi à une prestation énergétique. Des rejets de chaleur sont inévitables car intimement liés à la physique de certains processus.

La température d'un rejet de chaleur peut varier de plusieurs centaines de degrés à une température proche de celle de l'environnement. La méthode de valorisation sera donc différente allant d'une turbine à vapeur à une pompe à chaleur en passant par un échangeur de chaleur.

Ce domaine se situe entre l'utilisation rationnelle de l'énergie et la production d'énergie permettant de remplacer d'autres agents énergétiques.

Selon l'article 23 de l'Ordonnance sur l'utilisation rationnelle de l'énergie dans les constructions et les installations, « les rejets de chaleur doivent être utilisés dans la mesure où les possibilités techniques ainsi que les conditions d'exploitation le permettent et où cela ne requiert pas d'investissement disproportionné ».

© Etat du Valais, François Perraudin
Vers le haut de la page