Augmenter la fréquence des trains entre le Haut-Valais et l'espace Mittelland (doublement du tunnel du Lötschberg)

La réalisation du nouveau tunnel de base du Lötschberg, prise en charge par la Confédération dans le cadre de la loi sur les nouvelles transversales ferroviaires (NLFA) a permis de réduire de près d'une heure le temps de parcours entre Berne et le Haut-Valais.

Toutefois, ce tunnel ayant été réalisé partiellement à voie unique (sur 19 kilomètres de son parcours), il connaît régulièrement des problèmes de capacité et ce depuis deux ans après son ouverture au trafic commercial des voyageurs et des marchandises.

Le doublement complet du tunnel de base du Lötschberg permettra d'offrir  une cadence continue à la demi-heure entre le Haut-Valais et Berne. La mise en œuvre de cette mesure doit intervenir au plus tôt après la mise en service du nouveau tunnel ferroviaire de base du St-Gothard, dont la mise en service est prévue pour 2017 au plus tard.

Pour aller de l'avant sur ce dossier, les cantons du Valais et de Berne se sont associés pour initier la mise en place d'un lobby de soutien pour le développement de l'axe Lötschberg-Simplon. Le Comité du Lötschberg a été mis en place en 2012 et  soutient politiquement l'aménagement de l'axe nord-sud via le Lötschberg. L'axe comprend la ligne de Bâle à Domodossola - via le Wisenberg, Berne, la vallée de l'Aar, le tunnel de base du Lötschberg, la vallée du Rhône, Brigue et le Simplon. Est inclus, l'aménagement de l'infrastructure ferroviaire sur les voies d'accès et dans les agglomérations le long de l'axe.