Crues 2000 Saillon se souvient

Un matin d’automne 2010 en Valais. Il pleut très fort depuis quelques heures. Dans un canton comptant plus de 300 jours d’ensoleillement, comment ne pas penser, 10 ans après, aux intempéries de 2000 qui ont marqué les esprits et à leur tragique bilan : 16 morts, 650 millions de francs de dégâts, 85 % des communes valaisannes touchées ?

Dans cette optique, Benjamin Roduit, président de Saillon lors des inondations 2000, et Tony Arborino, ingénieur du Rhône au Service cantonal des routes et des cours d’eau, se sont associés pour publier une plaquette intitulée « Crues 2000. Saillon se souvient ». Cette publication a pour but de rappeler que notre plaine du Rhône si paisible peut aussi présenter un visage tragique, celui des inondations. Sans faire dans le « catastrophisme » ni raviver des souvenirs douloureux, ils ont tenté à travers l’exemple des inondations de Saillon, dont la population fut touchée moins tragiquement que celle du Haut-Valais ou du Val d’Aoste, de présenter les difficultés encourues, les efforts consentis et le merveilleux élan de solidarité qui permit à un village entier de retrouver sa vocation de site d’accueil. Avec l’appui de la commune de Saillon et du Département des transports, de l’équipement et de l’environnement du canton du Valais, cette recherche permet de comprendre l’importance pour une collectivité de préserver la mémoire des événements. Mieux même, à l’image du projet de 3e correction du Rhône, elle incite à agir pour sécuriser et préserver notre patrimoine.

Le Rhône à travers Sion

Cet article publié en 2015 dans les cahiers de Vallesia « Le Rhône, entre nature et société » présente la réflexion conjointe des architectes et des ingénieurs concernant l’insertion territoriale et paysagère du fleuve à travers la ville de Sion.

Vers le haut de la page