Communiqué de presse
info

3e correction du Rhône - Début des travaux de sécurisation à Fully

17/04/2019 | Office cantonal de la construction du Rhône

Dans le cadre de la 3e correction du Rhône, des travaux de sécurisation ont démarré au début du mois d’avril à Fully. Ces travaux permettent de sécuriser les zones où des constructions sont situées en pied de digue. Le Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement (DMTE), par son Office cantonal de la construction du Rhône (OCCR3), poursuit ainsi la 3e correction du Rhône conformément au Plan général d’aménagement du fleuve (PA-R3).

 

Les travaux de sécurisation de la 3e correction du Rhône ont démarré au début du mois d’avril à Fully. Ils se déroulent en rive droite du fleuve, en amont du Pont de Branson, en direction de Charrat. Ces travaux visent à supprimer le risque de rupture de digues qui présentent des faiblesses, en les renforçant dans les secteurs où des constructions sont situées au pied de l’ouvrage. Ces bâtiments ainsi que leurs occupants sont directement menacés en cas de crue du Rhône, en raison des concentrations de vitesse de l’eau.

 

Le renforcement des digues passe par l’installation de parois de métal de 4,5 mètres de profondeur, enfoncées à l’intérieur de la digue sur une longueur totale de 3,5 kilomètres. Les travaux dureront trois mois et coûteront 3,3 millions. Il s’agit d’une première étape de mesures, les plus urgentes, en vue de protéger plus de 500 personnes habitant en pied de digue. La sécurisation complète du secteur sera pleinement effective à l’issue des travaux sur le tronçon Riddes-Fully qui prévoient l’élargissement du fleuve sur la rive gauche à cet endroit. Selon l’évaluation du potentiel de dommages, l’inondation du secteur de Fully pourrait provoquer des dégâts à hauteur de 72 millions de francs.

En 2019, d’autres chantiers de la 3e correction du Rhône vont débuter à différents endroits du canton, soit à Massongex, Granges, Sion (Ronquoz) et aux Iles Falcon à Sierre, tandis que les travaux de sécurisation se poursuivent à Viège.