Fonds d'archives de l'Etat du Valais

Fonds de l’Etat du Valais

La grande majorité des documents produits par les services, offices, bureaux et autres entités de l’Etat du Valais est conservée, après évaluation, car ils possèdent une valeur juridique, politique, économique, historique, sociale ou culturelle.

Ces archives sont classées selon le principe de provenance. Le classement se fait sur le modèle du plan de classement utilisé par le service versant, en conservant l’ordre originel des documents.

En plus des archives modernes et contemporaines de l’administration valaisanne, les Archives de l’Etat du Valais conservent aussi les fonds historiques de l’Etat.

Les fonds de l’Etat sont structurés chronologiquement de la manière suivante :

Avant 1798 : archives médiévales et de l’Ancien Régime

Les fonds AV et AVL, dans lesquels se retrouvent la plupart de ces documents, ont fait l’objet d’inventaires, en partie encore sommaires. Ces sources constituent un complément des autres fonds médiévaux d’archives, notamment celles du Chapitre cathédral ou de la Bourgeoisie de Sion.

Le précieux fonds de l’Ancien Régime contient la série des Recès de la Diète, les dossiers et volumes de correspondance diplomatique, le Landrecht (droit du pays) avec ses compléments et interprétations, les minutes de notaires, les registres de reconnaissances féodales, les papiers administratifs des gouvernements de Saint-Maurice et Monthey, les chroniques, etc. Ce fonds (également sous AV et AVL), qui s’étend du XVIe à la fin du XVIIIe siècle et qui bénéficie d’un inventaire sommaire, est encore assez peu exploité par la recherche.

1798-1815 : Helvétique, Médiation, Simplon et Transition (H, M, S, T)

La courte période entre la fin de l’Ancien Régime en 1798 et l’entrée du Valais dans la Confédération suisse en 1815 est bien documentée grâce aux fonds de la République Helvétique (1798-1802), de la République indépendante du Valais ou Médiation (1802-1810), du Département français du Simplon (1810-1813) et de la Transition (1813-1815). Des inventaires détaillés rendent ces pièces facilement accessibles.

1815-XXIe siècle : fonds des archives modernes et contemporaines de l’Etat du Valais

Ce fonds, le plus riche et le plus volumineux des Archives de l’Etat du Valais, contient les documents du Grand Conseil , du Conseil d’Etat, de la Justice ainsi que la documentation produite par les différents départements et services de l’Administration.

Cette dernière partie est organisée sur la base de la structure de l’Administration valaisanne, soit en départements, puis – dès le XXe siècle – en départements et services.

La dénomination et le nombre de départements ont été modifiés à plusieurs reprises. Le classement des Archives de l’Etat du Valais est basé sur une de ces anciennes répartitions, numérotées, par département et par service ou office. Les changements dans la répartition des départements n’a pas modifié le système de classement : les numéros attribués à l’origine à chaque service sont respectés.

Anciennes dénominations des départements = système de classement des archives:

  • Grand Conseil, Conseil d’Etat, Chancellerie = 1000
  • Département des Finances (DF) = 2000
  • Département de l’Intérieur (DI) = 3000
  • Département de l’Instruction Publique (DIP) = 4000
  • Département de Justice et Police (DJP) = 5000
  • Département des Travaux Publics (DTP) = 6000