Coronavirus (COVID-19) - Professionnels

Les informations de cette page sont destinées aux professionnels de la santé.

Le COVID-19 est un nouveau coronavirus découvert en Chine fin 2019 du fait d’un nombre inhabituel de pneumonies dans la ville de Wuhan, au centre du pays, ainsi que dans de nombreux autres pays. Celui-ci appartient à la même famille d’agents pathogènes que ceux du MERS et du SARS. L'Office fédéral de la santé publique tient à jour une page dédiée à l'évolution de ce nouveau virus.

Informations de l'OFSP pour les professionnels de la santé concernant le COVID-19.

Directives du département de la santé concernant l'exemption de quarantaine pour les personnes assurant des activités essentielles

Situation épidémiologique en Valais

 

Médecins et pharmaciens

Critères de suspicion et formulaire de déclaration

Les critères de suspicion sont régulièrement actualisés par l'Office fédéral de la santé publique en fonction de l'évolution de la situation. Nous vous invitons à les consulter fréquemment.

OFSP - Critères de suspicion, de déclaration et de prélèvement d’échantillons

OFSP - Formulaire de déclaration

ICH - Institut central des hôpitaux (Valais)

Recommandation de prise en charge

OFSP - Mesures de protection

OFSP - Prise en charge des malades et de leurs contacts proches

DSSC - Directives Plaquenil

Constat de décès

OFSP - Déclaration suite à un résultat clinique positif ou un décès

DSSC - Constat de décès

Certificats médicaux

Conformément à l’Ordonnance du Conseil fédéral (OCF 2 COVID), en cette situation extraordinaire, les personnes particulièrement à risque doivent rester chez elles et éviter les regroupements de personnes. Généralement, ces patients employés adressent une demande et/ou auto-déclaration à leur employeur, document qui suffit en principe, sauf si l’employeur exige une attestation médicale rédigée par le médecin traitant.

Les médecins sont autorisés à établir des certificats médicaux, au sens d’attestation médicale confirmant le caractère de « personne particulièrement à risque » de leurs patients au sens de l’Ordonnance du Conseil fédéral. Il s’agit des personnes de 65 ans et plus et des personnes qui souffrent notamment des pathologies suivantes : hypertension artérielle, diabète, maladies cardiovasculaires, faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie, cancer. Les médecins n’ont pas à établir à ce titre de certificat médical préventif d’arrêt de travail. (cf. art. 10b, 10c de l’Ordonnance 2 du Conseil fédéral du 13 mars 2020 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus,  https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20200744/index.html).