Route vers le Simplon.

Le pont de la Ganter en pleine construction, 1978.

© Thomas Andenmatten

 

 

SANS FRONTIERES

 

Les Journées du patrimoine 2018 sont placées sous le signe des échanges culturels avec nos voisins. Quelles sont nos spécificités, quelles sont nos similitudes?

Le Valais vous invite à découvrir la construction traditionnelle en bois, ou l’ingénierie moderne du béton et de l'acier, mais aussi l'hydroélectricité, l'hôtellerie et l'industrie, si importants pour un canton alpin.

Nous parcourrons les siècles et les altitudes à la recherche aussi bien des typicités que des étrangetés, même contradictoires parfois.

La Belle Epoque rappelle les hôtes étrangers à la recherche du sublime, la mémoire médiévale de Munster la vie indépendante des communautés de montagne, l'abbaye de Saint-Maurice le rôle international d'une petite ville alpine, Monthey la destinée industrielle d'un canton fortement agricole et les Mischabels le soi-disant chalet valaisan typique en grand format - avec du granit d'Italie et du pin d'Amérique du Nord.

Le Valais se réjouit d’accueillir les visiteurs venus de près et de loin!