Droits d'initiative et de référendum

Les droits politiques suisses sont très étendus. Ils comprennent notamment le droit d'initiative et le droit de référendum.

Si une partie de la population n'est pas d'accord avec une loi du Parlement fédéral, elle peut déposer une demande de référendum. La législation en question sera soumise au vote du peuple si 50 000 citoyens signent la demande de référendum en l'espace de 100 jours.

Les citoyens peuvent demander par une initiative qu'une proposition de modification de la Constitution fédérale soit soumise à votation populaire. Pour que l'initiative aboutisse, elle doit recueillir les signatures de 100 000 citoyens dans un délai de 18 mois. Le droit d'initiative est reconnu également sur le plan cantonal et communal.