Communiqué de presse

Adaptation aux changements climatiques - Etude sur l'efficacité de nouveaux revêtements dans le cadre de la lutte contre les îlots de chaleur

02/07/2020 | Service de la mobilité

Les changements climatiques couplés à la densification du milieu bâti provoquent en ville un effet d’îlot de chaleur qui peut impacter la santé humaine. Dans le but de limiter ce phénomène, le programme de la Confédération « Adaptation aux changements climatiques » vise à développer des actions concrètes en collaboration avec les communes et les cantons. Dans ce cadre, le projet « Des revêtements sans surchauffe » a été proposé en Valais. Son objectif est d’explorer le potentiel d’amélioration des surfaces routières en matière de rejets de chaleur estivale. Différents types de revêtements routiers seront posés le 3 juillet sur un tronçon de la rue de la Dixence (Chandoline) à Sion afin d’analyser leur comportement thermique.

Le programme "Adaptation aux changements climatiques", conduit par la Confédération depuis 2013, vise, à l'aide de projets concrets, à trouver des solutions aux défis que posent les multiples effets du changement climatique en Suisse. La deuxième phase de ce programme pilote a débuté en mars 2019. Elle regroupe une cinquantaine d’initiatives dont le projet de recherche "Des revêtements routiers sans surchauffe". Il est le fruit d'un partenariat privé-public impliquant divers acteurs dont le bureau d’ingénieurs Grolimund et Partner, la centrale d’enrobés Weibel, la Confédération, le canton de Berne ainsi que le Service de la mobilité (SDM) de l’Etat du Valais.

Ayant réalisé le projet "ACCLIMATASION" lors de la première phase du programme de la Confédération, Sion, qui est d’ailleurs l’une des villes de Suisse qui se réchauffe le plus, figure ainsi comme hôte naturel de ce projet. L'objectif est d'étudier l'efficacité de diverses technologies, appliquées à des revêtements routiers standards, dans le but de limiter la hausse des températures en ville. En effet, les teintes foncées des surfaces asphaltées provoquent une absorption importante de l’énergie solaire qui, restituée petit à petit de jour comme de nuit, crée des îlots de chaleur au coeur des villes.

Dans ce cadre, une planche d’essai sera posée le 3 juillet à Chandoline, sur un tronçon de la rue de la Dixence, à Sion. Une seconde planche d’essai est installée dans le canton de Berne. Plusieurs types de revêtements routiers avec des teintes plus ou moins claires seront posés selon divers procédés. Un système de mesure de la température permet de tester in situ le comportement thermique des différents revêtements en fonction des technologies utilisées. Ces tests se dérouleront durant toute la période estivale et livreront leurs premiers résultats d’ici la fin de l’année.