Communiqué de presse

Neige lourde et tempête Andrea : bilan des dégâts en forêt

16/02/2012 | Service des forêts, des cours d'eau et du paysage


(IVS).- Près de 70'000 m3 de bois ont été renversés en Valais suite à la charge de neiges lourdes de décembre et à la tempête Andrea de ce début d’année. Les dégâts, bien que touchant l’ensemble du canton, se concentrent essentiellement sur le Bas-Valais et la région de Martigny-Entremont. A l’heure du bilan, les travaux s’organisent pour intervenir de manière ciblée et éviter des dégâts secondaires dus aux bostryches.

Ces événements ont provoqué de nombreuses coupures sur les réseaux électriques, routiers et ferroviaires, endommagé plusieurs toits et obstrué le lit de certains cours d’eau. Ces dégâts mettent en évidence le besoin de planification et le bienfondé d’un entretien régulier aux abords des infrastructures, afin de réduire le risque de dommages importants.

Le savoir-faire et l’équipement des triages forestiers ont été appréciés lors des travaux de déblaiement effectués dans l’urgence de la situation. Mais, loin des regards, il reste un énorme travail à accomplir. Les arbres jonchent le sol, de manière plus ou moins concentrée, à travers toutes les forêts du canton. Il importe d’intervenir pour réduire le risque de prolifération des populations de bostryches qui trouvent, dans l’abondance de bois au sol, un terrain très propice.

Les éléments ne s’étant manifestés qu’à une échelle régionale, il n’y aura pas de crédits supplémentaires de la Confédération. Il s’agit, dans la mesure du possible avec les moyens ordinaires du budget, d’organiser le travail en fixant les priorités.

Le canton soutiendra les triages forestiers pour le traitement des dégâts dans les forêts de protection uniquement. En dehors de ces périmètres, les coûts sont à prendre en charge par les tiers concernés. L’évolution des prix du bois aura une grande influence sur le type de mesure. Seuls les bois d’une certaine valeur marchande seront évacués ; le solde restera en forêt et sera neutralisé par écorçage partiel.

Les travaux se dérouleront en fonction des possibilités d’accès aux forêts et devront être terminés pour l’été.

 

 

 

Communiqué pour les médias