Communiqué de presse

Visite de l’ambassadeur de France en Suisse

25/09/2013 | Chancellerie d'Etat


(IVS). – Le Valais a reçu officiellement mardi à Sion S. E. M. Michel Duclos, ambassadeur de France en Suisse. L’Exécutif cantonal était représenté par son président Maurice Tornay et le chancelier d’Etat Philipp Spörri.

 

Dans son allocution de bienvenue, le président a souligné l’utilité d’organiser de telles rencontres, dans un esprit d’amitié et de convivialité, convaincu qu’on y résout bien des problèmes. Les nombreuses collaborations entre le Valais et la France, en particulier la Haute-Savoie, ont été passées en revue, comme la liaison routière franco-suisse de la Transchablaisienne.

 

S’il a évoqué la proximité qui unit le Valais à la France, Maurice Tornay a abordé sans détour la forte divergence liée à la convention sur les successions. Il l’a décrite comme une atteinte importante à la souveraineté et à l’autonomie des cantons suisses. Une solution est appelée de ses vœux à travers la solide amitié franco-suisse. De son côté, l’ambassadeur a également évoqué longuement ce dossier complexe.

 

L’ambassadeur a relevé qu’il apprécie particulièrement les visites qu’il effectue en Valais. Fait bien connu en France, les décideurs suisses ne sont pas uniquement concentrés dans la capitale. Cette répartition pourrait être profitable aux Régions françaises qui gagneraient ainsi en importance au prix de quelques efforts supplémentaires.

 

La délégation du gouvernement était accompagnée par Marcelle Monnet-Terrettaz, présidente du Grand Conseil, Jean-Pierre Derivaz, président du Tribunal cantonal, Jean-Pierre Gross, procureur général, François Genoud, président de la ville de Sierre, Bernard Théler, président de la Bourgeoisie et Maria-Pia Tschopp-Bessero, préfète du district de Sierre.

Communiqué pour les médias

Photo de groupe