Conférence de presse

Construction de l'autoroute A9 - Etat d'avancement des travaux de construction sur les projets clés

23/08/2018 | Office de construction des routes nationales

Après les vacances estivales des entreprises et suite à certains ajustements de projets par l'Office de construction des routes nationales (OCRN), l’ensemble des chantiers clés de l'autoroute A9 sont à nouveau en construction. Pour la tranchée couverte de Rarogne (GERA), les travaux de construction se déroulent comme prévu depuis le 12 mars 2018. Les travaux de bétonnage du tunnel de Viège (TUVI) sont bien avancés. L'adaptation des mesures de stabilisation et de soutènement des travaux d’excavation du tunnel du Riedberg (TURI) entraîne une modification du cycle de travail et donc une prolongation de la période de construction d’environ 17 mois ainsi que des coûts supplémentaires de 14 millions de francs. Enfin, selon les dernières données des stations de comptage du trafic, les tronçons de l'autoroute A9 ouverts à la circulation depuis 2016 soulagent les routes cantonales comme prévu.

Les travaux de la tranchée couverte de Rarogne (GERA) se déroulent comme prévu depuis leur début le 12 mars 2018. Après la construction de la paroi de protection en face de la ligne CFF, les travaux ont commencé sur les pieux forés dans la zone de la trémie ouest. Au total, 546 pieux forés y seront construits.

Actuellement, environ 33% d'entre eux ont été réalisés. Le diamètre des pieux forés varie entre 1 et 1.30 mètre. La profondeur moyenne des pieux est de 22 mètres. En septembre 2018, le déplacement du canal du Nord commencera. Le montant de l'adjudication pour ce projet s'élève à 126.8 millions de francs.

Dans le tunnel de Viège, l’anneau intérieur en béton des différents tubes est bétonné, à l'exception de quelques sections voûtées dans le tunnel passant audessus des tubes autoroutiers et dans la galerie de ventilation. Le gros oeuvre de la centrale d'exploitation du Schwarzer Graben est terminé. Dans le tunnel sud, la planche d'essai de pose des différentes couches de revêtement bitumineux a été achevée avec succès. Dans le tunnel nord, les faux-plafonds et les conduites techniques sont actuellement installés. Le montant d’adjudication s'élève à 199.3 millions de francs. La mise en service du TUVI est prévue pour 2021/2022.

Lors des travaux de creusement et de sécurisation du tunnel du Riedberg, un accident tragique s'est produit le 28 juin 2018 au front d’attaque. Un ouvrier a été tué et un autre grièvement blessé. L’enquête sur le déroulement de l'accident menée par le Ministère public est en cours. Pendant les vacances de chantier, l’OCRN a adapté le concept de stabilisation et de soutènement dans le tunnel du Riedberg. Il s'agit en particulier de subdiviser la section d’excavation en étapes distinctes d’abattage depuis le haut vers le bas ainsi que de la fixation du front d’attaque au moyen de béton projeté avec des fibres d'acier, des treillis et une densification des ancrages. En conséquence, le cycle de travail change et le temps de construction du TURI se prolongera d'environ 17 mois. Les coûts supplémentaires qui en résultent s'élèvent à environ 14 millions de francs (le coût total du TURI à ce jour s'élevait à environ 140 millions de francs).

Le tronçon de l'autoroute A9 entre Loèche/La Souste Est et Gampel/Steg Ouest a été mis en service le 25 novembre 2016. Depuis lors, la tranchée couverte de Tourtemagne (GETU) a été régulièrement et partiellement fermée (environ une fois par mois). Ces fermetures au trafic sont courantes lors de la première année d'exploitation ; elles servent à coordonner les équipements d'exploitation et de sécurité et permettent également de surveiller les déplacements et les déformations de la structure. Le GETU a été construit dans un terrain sensible de sédiments du Rhône dans des environnements géologiques hétérogènes et hydrogéologiques complexes (fluctuations entre les périodes de hautes et basses eaux). La surveillance a indiqué des mouvements ascendants et descendants de la structure entre 5 et 15 centimètres en 2017. Ces fluctuations ont entraîné des fissures (entre 0.3 et 0.4 millimètres) dans la partie est de la structure. Cependant, ces fissures ne présentent aucun risque pour la sécurité du tunnel et de leurs utilisateurs. Les exigences des normes applicables en matière de sécurité structurale et d’aptitude au service sont satisfaites. Les résultats de la surveillance depuis la mise en service montrent également que les fluctuations de la structure dues à l’hydrogéologie se stabilisent. Il faut s'attendre à ce que les intervalles de surveillance diminuent en conséquence au cours des prochains mois.

Parallèlement, les dernières données des compteurs de trafic du Service de la mobilité (SDM) montrent les résultats de l'utilisation des tronçons ouverts de l'autoroute A9 et donc le soulagement du trafic sur la route cantonale T9. 75% des usagers de la route sur le tronçon entre Loèche/La Souste Est et Gampel/Steg Ouest utilisent l'autoroute A9, ce qui correspond à environ 9000 véhicules par jour.

Le tunnel d'Eyholz, inauguré en avril 2018, a été utilisé par environ 4700 véhicules par jour au cours de la dernière période de mesure, de mai à juillet 2018. L'effet de soulagement pour la commune de Viège à travers le tunnel d'Eyholz est donc d'environ 15% au total et devrait augmenter quelque peu les prochains mois.

Enfin, le projet de tronçon de l'autoroute A9 à travers la forêt de Finges est en phase d'approbation par les offices fédéraux compétents. Au total, 92 oppositions ont été reçues lors de la mise à l’enquête publique du nouveau projet avant la fin septembre 2017. L'OCRN a ensuite rédigé les prises de position et les a transmises au Secrétariat général du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (SG-DETEC) fin juin 2018. Le SGDETEC est responsable de la gestion des processus. Après avoir reçu les commentaires des offices fédéraux concernés, y compris l'OFROU et l'OFEV, le SG-DETEC prendra une décision. Cela devrait se faire dans le courant de 2019.

Images