Communiqué de presse

Conseil d’Etat 2018-2019 - Esther Waeber-Kalbermatten, présidente - Roberto Schmidt, vice-président

01/05/2018 | 01 Présidence

Le Conseil d’Etat du canton du Valais a désigné sa présidence pour la période du 1er mai 2018 au 30 avril 2019. La vice-présidente actuelle, Esther Waeber-Kalbermatten, accède à la tête de l’Exécutif cantonal. Elle succède au président sortant Jacques Melly que le Conseil d’Etat remercie pour son engagement. Le conseiller d’Etat Roberto Schmidt devient vice-président du collège gouvernemental. Durant son année présidentielle, Esther Waeber-Kalbermatten entend poursuivre les nombreux projets en cours ainsi que la démarche initiée au travers du programme gouvernemental pour donner un cap à l’action à moyen et long terme de l’Etat du Valais.

La nouvelle présidente a été élue au Conseil d’Etat le 4 mars 2009, puis réélue le 17 mars 2013 et le 19 mars 2017. Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC), elle a déjà présidé le Gouvernement au cours des années 2012-2013 et 2016-2017. Le nouveau vice-président, Roberto Schmidt, dirige le Département des finances et de l’énergie (DFE). Il a été élu au sein du Conseil d’Etat le 19 mars 2017.

La présidente du Gouvernement souhaite poursuivre les différents projets en cours dans une dynamique constructive. L’année qui s’ouvre offrira de nombreux défis au Conseil d’Etat valaisan ainsi que des chantiers d’envergure. Parmi eux : le développement des infrastructures de l’Hôpital du Valais et de la Castalie, la 3ème correction du Rhône ou encore la construction de l’autoroute A9 dans le Haut-Valais. Afin de répondre aux défis à venir, le Conseil d’Etat portera également une attention particulière à la candidature aux Jeux Olympiques d’hiver Sion 2026, à la modernisation et au renouvellement de son patrimoine immobilier, à la mobilité, à la cohésion sociale, à l’égalité homme-femme, à la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat du Valais, au maintien de finances cantonales saines sur le long terme ainsi qu’à la promotion d’une vie artistique et culturelle diversifiée, en renforçant la synergie entre les domaines de l’économie et de la culture.

Le Gouvernement remercie son président sortant, Jacques Melly, pour son engagement durant l’année écoulée. Une année marquée par le lancement de la 2ème phase de l’implantation de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), par le début des travaux, à Viège, d’un nouveau centre industriel axé sur les biotechnologies, par la signature d’un accord sur la répartition des coûts de l’assainissement des sols pollués au mercure, ou encore, par l’adoption au Grand Conseil du plan directeur cantonal. Au cours de cette première année de législature, le Conseil d’Etat s’est également doté d’un programme gouvernemental qui entend donner un cap à la conduite, à moyen et long terme, de l’Etat et de son administration.