Retour

Découverte archéologique sur le site des Arsenaux à Sion - Occupation humaine du 6e millénaire avant notre ère

22.06.2017 | Communiqué de presse | Service des bâtiments, monuments et archéologie

Dans le cadre de la construction d’un abri destiné à la conservation des archives de l’Etat du Valais sur le site des Arsenaux à Sion, les archéologues ont mis au jour une succession d’occupations humaines, dont les plus anciennes remontent au 6e millénaire avant notre ère. Pour réaliser la fouille de cette « première agglomération » sédunoise, les travaux de construction sont interrompus jusqu’à la mi-septembre.

À l’occasion des travaux sur le site des Arsenaux de Sion, les archéologues ont mis au jour des vestiges d’habitations. Cette découverte a été effectuée suite à une série de sondages visant à déterminer l’importance du gisement. Les archéologues ont ainsi découvert des vestiges d’habitat sur l’ensemble de l’emprise de la future construction (1200 m2).

Au vu de l’importance de la parcelle à investiguer, il a été décidé de fouiller de manière mesurée les occupations les plus récentes, mieux documentées, afin de se concentrer sur les vestiges du Néolithique ancien (5500-4800 av. J.-C.).

Cette période, très mal connue aussi bien en Valais qu’en Suisse, correspond à la colonisation de notre territoire par les premiers agriculteurs venus d’Italie. Ce chantier de construction offre la rare opportunité de dégager les vestiges sur une surface suffisamment importante pour pouvoir observer le développement et l’organisation de ces premiers villages.

Les travaux de construction reprendront dès la fin de l’été à moins qu’une découverte exceptionnelle inscrivant la capitale valaisanne parmi les chantiers archéologiques d’importance nationale ne vienne justifier un délai supplémentaire.

Téléchargements