Communiqué de presse

Attentat au Burkina Faso - Cérémonie célébrée en hommage aux victimes

29/01/2016 | Chancellerie d'Etat

Une bénédiction a été célébrée ce matin à la Cathédrale de Sion en hommage aux deux victimes de l’attentat du Burkina Faso, Georgie Lamon et Jean-Noël Rey. De nombreuses personnalités du monde politique étaient présentes parmi le millier de personnes venues exprimer leur solidarité et leur profonde tristesse.

Suite au rapatriement des corps des deux victimes valaisannes des attentats du Burkina Faso, l’ancien député et ancien président du parti socialiste du district de Sierre Georgie Lamon, ainsi que l’ancien conseiller national et ancien directeur général de la Poste suisse Jean-Noël Rey, un millier de personnes ont assisté ce matin en la Cathédrale de Sion à la cérémonie célébrée en leur mémoire par l’évêque Jean-Marie Lovey.

Le président du Conseil d’Etat Jacques Melly, le président du Grand Conseil Nicolas Voide, l’ancien Conseiller fédéral René Felber, l’ancien président du Tribunal fédéral Claude Rouiller, le président de la commune de Lens David Bagnoud, ainsi que le représentant de l’Association des Burkinabés en Suisse Tahirou Komi, ont rendu un hommage ému aux deux hommes, victimes d’un acte terroriste alors même qu’ils séjournaient au Burkina Faso pour des raisons humanitaires. Dans leurs différentes allocutions, ils ont salué la mémoire de ces deux personnalités à l’engagement remarquable dans la vie économique, politique et sociale à l’échelle valaisanne, suisse et internationale. Ils ont également affirmé leur solidarité dans la lutte contre le terrorisme et regretté la situation actuelle de risque et d’insécurité dans le monde.

De nombreuses autres personnalités du monde politique suisse et valaisan, dont le Conseiller fédéral Alain Berset et la vice-présidente du Conseil d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten, ont assisté à la cérémonie.

Le Conseil d’Etat réitère sa ferme condamnation de cet acte terroriste d’une violence inouïe ainsi que ses sincères condoléances aux familles des victimes.

 

PHOTOGALERIE