Conférence de presse Service de la mobilité

Travaux de sécurisation sur la route d’Anniviers – La route cantonale Sierre – Vissoie fermera deux mois en 2022

D’importants travaux de sécurisation se dérouleront du 16 mai au 15 juillet 2022 sur la route d’Anniviers (RC 40) entre Sierre et Vissoie. Il s’agit de protéger les secteurs de Beauregard et des Pontis contre les dangers naturels et d’assainir le pont des Petits Pontis. Durant cette période, les habitants de Vissoie devront emprunter la route Pinsec-Vercorin pour rejoindre la plaine. Les résidents de Niouc, des Pontis et de Soussillon auront un accès restreint à leur domicile en semaine. Le coût total des travaux s’élève à 3,7 millions de francs.

Exposée aux chutes de pierres et aux laves torrentielles, la route d’Anniviers (RC 40) fait l’objet d’une planification d’entretien et de sécurisation à long terme. En 2022, des travaux sont prévus entre Sierre et Vissoie du 16 mai au 15 juillet. Ils entraîneront la fermeture de la route pendant la durée du chantier. La période a été fixée d’entente entre le Service de la mobilité (SDM), les communes de Chippis et d’Anniviers ainsi qu’Anniviers Tourisme. Chaque jour, environ 3000 véhicules circulent sur cet axe.

A la hauteur de Beauregard sur le territoire de la commune de Chippis, avant les lacets de Niouc, des filets pare-pierres seront installés sur une longueur de 250 mètres directement en amont de la route cantonale. Des chutes de pierres se produisent annuellement sur ce tronçon et menacent tant la route cantonale que la zone industrielle de Chippis en contrebas. Les travaux à Beauregard permettront d’améliorer la sécurité contre les chutes de pierres sur un tronçon particulièrement menacé. En 20 ans, plus de 4 kilomètres d’ouvrages pare-pierres ont déjà été construits le long de la route Sierre –Vissoie.

Sur la commune d’Anniviers, les laves torrentielles menacent le lacet des Pontis. Afin de sécuriser ce secteur, un chenal d’évacuation long de 40 mètres sera construit sous la route, nécessitant un rehaussement de celle-ci de plus de deux mètres. La pose d’un nouveau revêtement sur la chaussée sera également effectuée.

Un troisième chantier se déroulera sur le pont-arc des Petits Pontis. Construit en 1954, l’ouvrage montre des signes d’usure : son étanchéité n’est plus suffisante, les bordures et le tablier doivent être assainis. De plus, l’ouvrage sera élargi de 40 centimètres de chaque côté et les courbes d’entrée et de sortie seront améliorées. De nouvelles glissières de sécurité seront installées.

La fermeture de l’axe cantonal entre Sierre et Vissoie coïncide avec la fin de la réfection de la route Pinsec-Vercorin qui servira d’itinéraire de déviation pour rejoindre la plaine à partir de Vissoie. Durant les travaux, les quelque 170 habitants des villages de Niouc, des Pontis et de Soussillon, situés entre les chantiers, ne pourront pas accéder à leur domicile en journée durant la semaine. L’installation d’une passerelle piétonne sur le pont-arc des Petits Pontis permettra aux écoliers de Niouc de traverser le chantier et des navettes seront organisées à leur attention le matin et l’après-midi. L’accès aux villages sera ouvert en fin de journée et les week-ends. Une organisation spécifique sera mise en place afin de garantir la circulation des secours (ambulance, pompiers, police).

Le coût des travaux de sécurisation s’élève au total à 3,7 millions de francs. La pose des filets pare-pierres (1,3 million de francs) est financée à environ 80% par le Canton et la Confédération, le solde par le SDM, la commune de Chippis et les tiers bénéficiaires de la zone industrielle de Chippis. Les travaux de correction du lacet des Pontis (1 million de francs) et de réfection du pont-arc des Petits Pontis (1,4 million de franc) sont financés à hauteur de 70% par le Canton du Valais, le solde par les communes de Sierre, Chippis et Anniviers.

 

Documentation