Image

Histoire

La plus fameuse des assurances suisses, l'AVS, est née en 1948. La plupart des Caisses de compensation en Suisse ont pourtant vu le jour en 1940 déjà. En effet, pour faire face aux difficultés financières des soldats et familles des soldats mobilisés en 1939, le Conseil fédéral a rendu obligatoire un Fonds pour compenser la perte de gain des militaires.

La Caisse de compensation du canton du Valais était née.

Les APG devinrent rapidement très populaires grâce aux solidarités qu'elles créaient. Solidarités entre les hommes mobilisés (jeunes) et les autres, les hommes et les femmes, les entreprises et les employés, les étrangers et les Suisses.

Le succès de ce système posa les bases de l'AVS. Depuis 1948, notre Caisse verse des rentes de vieillesse et survivants et encaisse les cotisations. Elle a également commencé à verser des allocations familiales dans l'agriculture dès 1953. Depuis 1960 s'y ajoutent les rentes d'invalidité. En 1966, des prestations complémentaires à l'AVS et à l'AI se sont greffées au système.

En 1996, à l'introduction de la LAMAl, notre Caisse a été chargée par l'Etat du Valais de verser les subsides aux primes d'assurance-maladie. En juillet 2005, c'était l'aboutissement de la longue histoire des allocations de maternité. Dernièrement, en 2011, la Caisse s'est agrandie en intégrant la CIVAF et en versant ainsi les allocations familiales.

Pour atteindre tous ces objectifs, des ressources étaient nécessaires. Un immeuble a été bâti en 1958, à l'actuelle adresse de Pratifori 22 à Sion. Ce bâtiment est aujourd'hui encore le coeur de l'activité de la Caisse. Les extérieurs ont été rénovés en 1998, puis l'intérieur a suivi par étapes depuis une dizaine d'années, en tenant compte de la numérisation des documents, laquelle a permis d'exploiter un tiers supplémentaire de la surface au sol de l'immeuble.

Les premiers pas de l'informatique ont d'ailleurs commencé en 1971 avec un petit ordinateur central et des cartes perforées.

Actuellement, la Caisse cantonale du canton du Valais occupe 160 personnes, essentiellement des employées et employés de commerce spécialisés dans les assurances sociales. Elle est au coeur de la sécurité sociale valaisanne et collabore avec de nombreux partenaires. Elle prépare en permanence son futur, notamment en application des nouvelles technologies de la réforme Prévoyance 2020.