Voeux du Conseil d’Etat aux autorités

08.01.2018 | Communiqué de presse | Gouvernement

Le Gouvernement valaisan a reçu lundi à Sion les représentants du clergé, des ordres religieux, des autorités constituées du canton ainsi que du district, de la ville et de la bourgeoisie de Sion pour sa traditionnelle réception du Nouvel An. Une cinquantaine d’invités ont échangé leurs voeux pour l'an 2018.

Emmené par son président Jacques Melly, le Conseil d’Etat a accueilli Mgr Jean-Marie Lovey, évêque du diocèse de Sion, Mgr Jean-Michel Girard, prévôt du Grand St. Bernhard, Mgr Jean Scarsella, abbé territorial de St-Maurice, Robert Burri, président du Conseil synodal de l'Eglise réformée, Diego Wellig, président du Grand Conseil, Lionel Seeberger, président du Tribunal cantonal, Nicolas Dubuis, procureur général, Evelyne Crettex Reber, présidente de l’Association des préfets, Stéphane Coppey, président de la Fédération des communes valaisannes, Philippe Varone, président de la Ville de Sion, Antoine de Lavallaz, président de la Bourgeoisie de Sion, ainsi que différents représentants consulaires de pays voisins et d'autres personnalités valaisannes.

Dans son allocution, le président du Gouvernement valaisan est revenu sur l’année 2017 qui vient de se terminer. Une année où des piliers essentiels au bonheur tels que la foi, l’amour, le respect ou la sagesse ont trop souvent fait défaut. Pour 2018, il a appelé de ses voeux un Valais serein, prospère et tolérant. « 2018 est encore une page blanche. Réjouissons-nous, tous ensemble, de pouvoir y inscrire les actes qui contribueront à façonner un Valais qui puisse rester un havre de paix et de sécurité, apte à assurer le bien-être de toutes celles et ceux qui y vivent. » Jacques Melly a ensuite rappelé qu’il appartenait à chacun d’entre nous de poursuivre la rédaction de ce manuscrit, en se dotant de la conviction, du courage, du respect et de la créativité nécessaires pour assurer un présent et un futur radieux à notre canton.

De son côté, Monseigneur Jean-Marie Lovey a orienté ses voeux « vers les jeunes, les vieux, la vie et vers la mort. » Pour les jeunes, l’évêque « souhaite qu’ils soient participants actifs à l’invitation qui leur est faite par la convocation d’un synode mondial, cet automne, à Rome » et que notre Canton « garde le souci d’ajouter toujours à l’excellence des parcours de formation offerts aux jeunes générations, un regard altruiste sur le vaste monde. » Dans son allocution, Monseigneur Jean-Marie Lovey a également évoqué le débat sur la fin de vie. « Face à la mort demandée, face à la solitude des personnes âgées, ou psychiquement souffrantes qui jugent ne plus avoir des raisons de vivre, que nous appartient-il de faire ? Quelle responsabilité avons-nous dans l’accompagnement de ces personnes pour leur signifier qu’elles ne sont pas un poids, que leur vie compte jusqu’au bout pour nous et pour la société. » En conclusion, l’évêque « souhaite que le bon sens préside à nos débats et décisions tout au long de la nouvelle année ».

Galerie photos

Téléchargements

Communiqué Annexes