Les 100 jours des nouveaux membres du Gouvernement valaisan

08.08.2017 | Conférence de presse | Gouvernement

Les Conseillers d’Etat Roberto Schmidt, Christophe Darbellay et Frédéric Favre ont évoqué, lors d’une conférence de presse commune, leurs 100 premiers jours au sein de l’exécutif cantonal. Ensemble, ils ont partagé leurs premières impressions, fait le point sur les dossiers de leurs départements et abordé les défis qui les attendent pour la législature en cours.

À l’occasion d’une conférence de presse commune, les Conseillers d’Etat Roberto Schmidt (Chef du Département des finances et de l’énergie DFE), Christophe Darbellay (Chef du Département de l’économie et de la formation DEF) et Frédéric Favre (Chef du Département de la sécurité, des institutions et du sport DSIS) ont présenté leurs impressions sur les 100 premiers jours au sein du Gouvernement valaisan. Les nouveaux membres du Conseil d’Etat ont notamment mis l’accent sur la collégialité en place depuis le 1er mai 2017 et leur envie de relever de manière unie les défis des différents départements.

Ils ont évoqué les différents dossiers en cours ou à venir dans leur départements respectifs. Pour le DFE, les travaux de la nouvelle législature ont notamment commencé par l’élaboration du budget 2018 ainsi que la mise en place des mesures fiscales pour les agriculteurs et viticulteurs touchés par l’épisode du gel de printemps. Dans le domaine de l’énergie, Roberto Schmidt s’engage activement dans le dossier des redevances hydrauliques. Avec la Conférence gouvernementale des cantons alpins, il prépare les nombreuses négociations et discussions qui auront lieu avec les acteurs concernés. Le renforcement de la position du Valais sur la scène fédérale constitue la priorité du DFE, afin de mieux faire entendre la voix du canton auprès de la Confédération et des parlementaires. La poursuite de la mise en place de la stratégie informatique sera également un des gros dossiers de la législature.

Les débuts du DEF ont notamment été marqués par l’épisode du gel de printemps et l’élaboration – en collaboration avec les organismes agricoles (IVV, CVA et IFELV) - d’un catalogue de mesures à court, moyen et long terme. Christophe Darbellay a aussi évoqué les négociations avec la Poste suisse, qui ont permis de limiter le nombre de suppression d’offices postaux. Le rétablissement d’un climat constructif dans le domaine de la formation et la deuxième phase du projet Campus Energypolis ont aussi été au centre des préoccupations du DEF.

Pour le DSIS, la législature a débuté avec la révision en cours du plan sectoriel de l’asile relatif aux centres de la Confédération et le maintien de la proposition du site de Dailly en collaboration avec le Canton de Vaud. Le projet des Jeux olympiques de 2026 a ensuite amené Frédéric Favre à créer entre autres un comité de soutien politique qu’il préside, la mise en place d’un groupe de travail interne et la mise au concours d’un poste de délégué aux JO 2026. Plusieurs projets sécuritaires et institutionnels, dont le dossier de la révision de la constitution valaisanne font aussi partie des temps forts de ce début de législature au sein du DSIS. 

Pour relever les défis importants auxquels le canton sera confronté au cours de la législature, les trois nouveaux Conseillers d’Etat ont également affiché une volonté commune de soigner la cohésion gouvernementale, condition essentielle pour positionner le Valais comme pays innovant et dynamique.

 

Galerie photos

Téléchargements