Autoroute A9: Mise à l’enquête publique du tronçon à travers Finges - Reprise des travaux d’excavation du tunnel de Riedberg

17.08.2017 | Conférence de presse | Office de construction des routes nationales

Le projet définitif de l'autoroute A9 à travers la forêt de Finges sera mis à l'enquête publique le 18 août 2017 dans les communes concernées. Le tronçon Sierre – Loèche/La Souste, d’une longueur de 8.5 kilomètres dont 75% en souterrain, entre dans la phase d'approbation. En parallèle, les travaux d'excavation du tunnel de Riedberg (Gampel/Steg) reprennent. L’ensemble des tronçons de l'autoroute A9 dans le Haut-Valais se trouvent ainsi soit en construction, soit en approbation.

Le projet définitif du tronçon de l'autoroute A9 à travers le bois de Finges sera mis à l'enquête publique à partir du 18 août 2017 et pour une durée de 30 jours dans les communes concernées (Sierre, Salquenen, Varen, Loèche, Agarn et Toutemagne-Unterems). Ce tronçon s'étend entre la jonction de Sierre-est et la Souste (où il rejoint le tronçon ouvert à la circulation en novembre 2016). 75% du tracé d'autoroute à travers Finges, d'une longueur de 8.5 kilomètres, sera souterrain (tranchée couverte et tunnel). Ces infrastructures répondront à un standard de pointe en matière de gestion environnementale et paysagère, le périmètre de Finges étant protégé à plusieurs égards. A ce stade, les coûts du projet définitif sont devisés à 1.2 milliards de francs.

Il y a 20 ans déjà, le tronçon Sierre-est – Loèche/La Souste-est a été mis à l'enquête publique. Il a été partiellement approuvé en 1999 et en 2001. Suite aux incendies dans les tunnels du Mont-Blanc et du Tauern (Autriche), de nombreuses modifications ont dû être portées au projet lors de l'élaboration des projets de détail. En 2011, tant les nouvelles exigences en matière de sécurité, que les coûts supplémentaires induits ont poussé l'Office fédéral des routes (OFROU) et l’ancien Département des transports, de l'équipement et de l'environnement (DTEE) à revoir l'intégralité du projet de fond en comble. En 2014, le Conseil fédéral a approuvé le projet général modifié. Dès lors, l'Office de construction des routes nationales (OCRN), avec l'appui des offices fédéraux, des services cantonaux et de différents mandataires, a travaillé à l'élaboration du projet définitif.

En outre, les travaux d'excavation du tunnel de Riedberg (à la hauteur de Gampel/Steg) reprennent dès la fin des vacances des entrepreneurs à la mi-août 2017. Les travaux avaient été stoppés en juillet 2005 suite à des déformations inattendues du terrain. Depuis, d'importantes mesures de consolidation ont été réalisées. Les déformations ont également amené les responsables à une révision du projet et à procéder à un nouvel appel d'offres des travaux ; ce qui permet aujourd'hui d'entreprendre la suite des travaux d'excavation du tunnel. Le coût global du tunnel de Riedberg se monte à environ 140 millions de francs.

En conclusion, la construction de l'autoroute A9 bat son plein, car avec le démarrage des travaux de la tranchée couverte de Rarogne à la fin de l'automne 2017, la construction de la superstructure dans le secteur de la jonction complète de Viège-ouest, la poursuite des travaux de bétonnage dans le tunnel de Viège, le montage et le raccordement des équipements d'exploitation et de sécurité (EES) dans le tunnel d'Eyholz, la reprise des travaux d'excavation du tunnel de Riedberg et finalement la mise à l'enquête publique du projet définitif du tronçon Sierre – La Souste, tous les tronçons de l'autoroute A9 se trouvent en phase de réalisation ou d'approbation de plans.

Galerie photos

Téléchargements