Info: Soutien de projets sportifs

Renforcer la cohésion cantonale à travers le sport

L’Etat du Valais est certainement l’un des employeurs du canton où Hauts-valaisans et Bas-valaisans se côtoient le plus. Alors, si vous et l’un de vos collègues de l’autre partie linguistique du canton envisagez de participer ensemble à la Patrouille des Glaciers ou êtes engagés dans une association sportive, le projet développé par le Département de la sécurité, des institutions et du sport, pourrait vous intéresser. Son objectif est de favoriser et soutenir des manifestations permettant de promouvoir les échanges et les rencontres entre le Haut et le Bas-Valais par le biais du sport. Dans ce sens, les associations ou fédérations sportives cantonales, les clubs affiliés et les organisateurs de manifestations sont invités à déposer des projets poursuivant cet objectif et réunissant des participants des deux régions linguistiques du canton. Si vous faites partie d’un club sportif ou d’une association qui organise un événement qui pourrait rentrer dans ce cadre, vous pouvez en faire part à l’Office cantonal du sport.

Par ailleurs, un soutien sera également apporté aux patrouilles mixtes « Haut-Valais/Bas-Valais » qui participeront à la prochaine Patrouille des Glaciers (PdG). Les patrouilles dont les membres proviennent du Haut-Valais ainsi que du Valais romand et qui s’élanceront sur l’un des parcours PdG 2020 recevront une contribution à leur finance d’inscription. Cette action s’adresse à tous les amateurs de ski-alpinisme du canton et également aux employés de l’Etat. Les collaborateurs intéressés sont priés de s’annoncer au plus tard pour le 3 décembre auprès de l’Office cantonal du sport.

Parmi les autres projets déjà soutenus, on peut citer notamment les Championnats romands de gymnastique aux agrès, organisés conjointement par un club du Haut-valais et du Valais romand, l’action 72 heures qui permet à des jeunes d’organiser des événements ponctuels dans tout le canton ou encore les Mérites sportifs valaisans, organisés par l’Association valaisanne des journalistes de sport.

 

 

 

  retour