null Sylviculture des forêts de montagne

Sylviculture des forêts de montagne

Techniques et traitements des peuplements forestiers de montagne

Les forêts de montagne couvrent une grande partie des Alpes. Leur traitement nécessite une méthode de travail quelque peu différente de celle décrite dans les manuels de sylviculture dédiés aux forêts de plaine. En effet, les conditions climatiques, topographiques et altitudinales qui règnent en montagne exercent diverses pressions sur la forêt. Elle pousse plus lentement et ne se développe pas de la même façon qu’en plaine. Concrètement, cela signifie que la forêt de montagne est notamment confrontée à de violentes précipitations, à de fortes insolations et à une concurrence accrue.

Ces différents facteurs exigent des arbres une adaptabilité particulière et une résistance envers différents éléments tels que l’érosion, le gel, la reptation et le glissement du manteau neigeux, les petites coulées de neige, le transport par le vent de la neige et de petites particules de glace ou encore la concurrence avec d’autres plantes, tant au niveau des racines pour l’eau et les nutriments, qu’au niveau des parties aériennes pour le meilleur ensoleillement direct.